Zoom

Instruction

L'inconnue


Peur de l'inconnue
Le temps
Doucement se tend vers celle qui m'attend
Je pourrais la toucher abstraite sans la connaître
Ni jamais l'avoir vu
Du bout des doigts, à mains pleines
Sans peine
Tombée des nues
Emu de son émoi
Glisser sans ciller dans son sillon
Peur et désirs
L'amour est présent
Le désir à venir



◄ précédent   Jp 15 octobre 2004   suivant ►


Commenter
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flux rss