Futur

Mous ou vifs


Fruit de mon expérience personnelle et quotidienne de gestion de groupes d'enfants, et de mon important rôle d'adulte référent dans leur éducation ^^, j'en suis arrivé à une classification empirique en deux catégories, les mous et les vifs. Évidement dans cette simplification toute dichotomique, on peut observer toutes les facettes et variations allant du mou extrême, qui prend un temps hallucinant à tenter d'escalader ou de descendre douloureusement les marches du bus comme si c'était l’Everest risquant la chute à chaque instant, me mettant pour ainsi dire constamment en retard, et les trop vifs qui inéluctablement provoqueront des chahuts systématiques bondissant et sautant partout. L'age n'est pas le facteur déterminant ainsi j'en ai des grands très mous et des tous petits très vifs.

Les comportements peuvent également parfois surprendre comme cette mou chronique qui devient brutalement vive, jetant tout son équipement, sac, mitaines, chapeau à la figure de son gentil papa qui tente de la réceptionner alors qu'elle parade en haut des marches, le forçant à un équilibre précaire pour tout ramasser à terre tout en la portant dans ses bras, alors que nos regards désolés et compréhensifs se croisent ,,, La surprise de cet autre grand que je venais de sermonner en lui demandant de bien vouloir rester assit dans le bus et qui à l'arrivé à l'école tout en sortant du bus me dit un "Je m'excuse" dans un français parfait. Il n'en reste je retiens surtout tous ceux qui me salue d'un signe quand on se croise, des nouveaux et parfois des anciens de nos années précédentes sourire c'est bon ça ! Parfois même des tous petits hauts comme trois pommes.

Il y a ceux dont je connais le nom après une semaine et ceux dont je l'ignore après un an, mais je me rappelle toujours des visages sourire



   Jp 19 Novembre 2013   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email