Porte

-35 de refroidissement éolien


-35 de refroidissement éolien ce matin. Je vais chercher mon bus un peu plus tard que d'habitude (4h45) afin de ne pas le laisser se refroidir trop longtemps avant mon run matinal. La rallonge électrique qui le plug pour la nuit afin d'éviter que le moteur ne gèle, est toute rigide de froid, difficile de la plier. Je suis seul à cette heure nocturne sur le parking glacé des bus, emmitouflé ! Par ce froid on ne pense plus passé, avenir ou projets, les pensées parasites s'enfuient, on se concentre sur une chose : Ce qu'on a à faire et rien d'autre, même les pensées sont engourdies, lentes, basiques, primaires, centrées sur l'instant. Pour rentrer chez moi je ne met ni le chauffage, ni le dégivrage, ni rien, sauf les phares, pour ménager la batterie et la laisser se mettre en charge tranquillement pour les 15 minutes qui me sépare de la maison. Je mettrais le chauffage à fond tout à l'heure à 7h10 quand je commencerai à ramasser mes petits. Même la conduite s'épure, on garde la trajectoire en évitant les corrections, tout se réduit à l'essentiel. A mon niveau avoir un bon bus qui marche est le summum du luxe, je touche du bois et je croise les doigts. C'est ma vie, une vie d'homme, et j'en suis fier sourire



   Jp 21 Janvier 2014   


Commenter
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flux rss