Rayonnant

La dernière journée d'école


Bon ben voilà. Dernière journée d'école, ma sixième année de chauffeur d'autobus scolaire. Je n'aime pas ces moments qui me donnent toujours un peu le blues, mêlé au plaisir d'en avoir fini et d'être en vacances.

 

La fin d'une période de ma vie, la dernière fois que je pilote un bus First Student puisque la compagnie ferme sur Ottawa, Ce soir j'ai remis les clés de mon bus le 226326, 276220 km je l'ai gardé toute l'année, c'est la première fois que cela m'arrive, jamais il ne m'a fait défaut (même si bien souvent il m'a fait peur, jusqu'à ce soir lol) Que deviendra-t-il ? Longue et bonne vie à toi vieux frère !

 

Souvent on me demande pourquoi je fais ce métier ? Certainement pas pour l'argent. Je laisse les autres courir après, ma vie est ailleurs et j'ai d'autres ambitions. Certainement pour être utile à la société en gagnant ma vie. De vraies responsabilités qui ancrent dans le réel et le concret. Un mélange de routine et d'intensité quotidienne. L'humain au jour le jour. Le plaisir de conduire ce gros rectangle de métal et le driver comme une plume. La nature qui change par la fenêtre de mon par-brise dans le bon temps et le mauvais, comme la vie. Simplement, sans chercher à trop accumuler ou avoir toujours plus, sans trop d'orgueil ni prétention, juste être fier.

 

En ce début d'après midi, comme j'attends avec mon bus non loin de l'école, le temps de prendre des photos et rédiger cet article, une voiture se gare avec la musique à fond. Un type en descend, c'est le père de quatre de mes enfants. Il me donne une grosse poignée de main de bucheron, (ici serrer la main est peu fréquent) et s'excuse du trouble que m'ont causé ses enfants, pas assez respectueux etc... C'est la première fois qu'il m'adresse réellement la parole, on s'explique et on se quitte sur une autre franche poignée de main en sourire, en se souhaitant un bon été. Si tout le monde se parlait plus souvent, franchement, d'homme à homme, en se disant les vraies choses tout en se respectant, la vie serait sans doute meilleure dans un monde moins hypocrite.

 

Il y a une dizaine de jours, j'ai commencé à embarquer deux frères. Le plus grand parle un peu anglais, l'autre rien du tout. Ils arrivent d'Irak. Je présume qu'ils pensent être au paradis. Dans les rues ensoleillées se croisent des femmes fort voilées et d'autres plus nombreuses cuisses nues sur short affolant, laissant le vent, le soleil, et les regards, caresser leurs nombrils. Je pense à Eluard et je me dis que oui la liberté c'est important.

 

Aux écoles les profs font une haie d'honneur, dans les cris et les applaudissements, on klaxonne en les quittant. Les garçons rigolent et les filles pleurent. C'est le dernier jour d'école.

 

Ouf ! C'est bien, mais j'ai besoin de vacances ! Youpee ! Bonnes vacances à tous !


school-bus
school-bus
school-bus bien mérité



   Jp 25 Juin 2015   


Commenter
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flux rss