Rassurant

A la recherche de la perfection



J'aimerai que tout se passe toujours aussi bien, malheureusement ce n'est pas si fréquemment, mais quand on y arrive c'est notoire et procure une telle satisfaction que je la partage avec vous. Le repas de fin de semaine. Comme nous n'avons aucun espoir de récolter de l'eau d'érable cette semaine nous sommes resté à Ottawa. Ce qui n'est pas une raison pour nous morfondre bien au contraire clin d'oeil. Objectif : Se faire un bon repas ! Nous nous mettons d'un commun accord en chasse d'un beau, bon, (et cher) rôti de bœuf et nous voilà en cuisine chacun à son poste. Chantal au pain, cuissons du rôti et friture des pommes dauphine, et moi salade de fruit, préparation des pommes dauphine et de la purée, saisir et enfourner le rôti puis en faire le jus. Pour l'entrée dans la nuit j'ai fais une tarte pâte sablée aux poireaux très réussie (je commence à en avoir l'habitude) sourire

Certes je trouve le moyen de me brûler la main en attrapant avec trop d’enthousiasme et sans protection le couvercle de la cocotte du pain qui sort tout juste du four. Mais on s'endurcit à la chaleur et un passage sous l'eau froide me rafraîchit les idées. Ensuite tout s’enchaîne à la perfection, en premier j'ai fait la salade de fruit avec un petit peu de rhum et au frigo pour développer les saveurs. Chantal surveille son pain et nous préparons nos légumes, pommes de terre cuisson à l'anglaise puis séchage au four, avant de faire la purée, lait, crème et beurre. J'épluche aussi un oignon et une carotte coupée fin, quelques branches de thym et du laurier, un verre de vin blanc et un peu de bouillon de bœuf en prévision du jus de cuisson. Je fais ma pâte à chou pour les pommes dauphines et après pesage pour un bon 50-50 pâte à chou, purée, c'est prêt à frire. Ce que Chantal fait à la perfection, et zou au four pour rester bien chaudes, la purée quant à elle restant au bain marie improvisé, casserole et cul de poule (très efficace au demeurant). Le rôti repose sous papier d'alu avant découpe et j'ai passé, réduit et rectifié mon jus.

Tout est prêt ! J'ébouillante les assiettes avant de dresser. C'est parfait pour en profiter totalement sourire tout est bien chaud, la tarte en entrée parfaite et délicate, le rôti sublime, la purée et les pommes dauphine tout à fait remarquable, le vin capiteux et parfaitement à sa place, la salade de fruits bienvenue, sans oublier le pain superbe... J'ai beau être un maudit français perfectionniste qui trouve vite à critiquer ... rien à redire sinon que c'est bien agréable de toucher ainsi à la perfection, ça fait du bien de l'atteindre de temps en temps, c'est rassurant c'est possible, le repas parfait sans aucun point faible, c'est tellement agréable sourire et pour dimanche : ça sera les restes ^^


repas
repas
repas
repas
repas
repas




  Jp 18 mars 2018   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flux rss