Réagir

Sur la route des chaudières



Samedi 9h30 du matin je reprends la route des chaudières. Le ciel est tout bleu, un beau soleil rayonne fort. La température est descendue à -4 cette nuit et vient tout juste d'atteindre les 2 degrés elle devrait monter au moins jusqu'à 6 et beaucoup plus au soleil c'est donc idéal pour que nos arbres coulent et ils le font ! J’entends de si bon matin les gouttes qui tombent en goutte goutte quand je m'approche des seaux sourire c'est bon signe. La journée va être occupée à faire des navettes pour rapatrier tout ce que nos arbres nous donnent.

Hier les seaux étaient presque tous plein à notre arrivée et beaucoup avaient débordé, en moyenne il me faut 2 seaux et demi pour remplir le jerrycan de 15 l qui me sert à transporter notre eau d'érable au chalet pour la filtrer, ayant installé 20 seaux c'est donc environ 8 voyages allez-retour que j'ai du faire pour en venir à bout. Avec la mauvaise surprise de trouver un écureuil mort noyé flottant dans un des seaux. Comme quoi la gourmandise peut être mortelle, pauvre bête quand même.

Sur la terrasse la marmite pleine glougloute depuis hier soir et à l'intérieur Chantal termine la batch de la semaine dernière qui devrait bientôt attendre les 104 degré fatidique. Dès que ça sera fait nous irons à une trentaine de kilomètres faire remplir une de nos bouteilles de propane pour pouvoir continuer lorsque celle en place sera vide. Pas le choix de bouillir sans discontinuer si l'on veut espérer venir à bout de toute cette eau. C'est certainement le dernier bon weekend pour faire du sirop, la semaine prochaine on annonce des températures de l'ordre de 15 degrés ce qui fait que l'eau dans les seaux risque de ne pas se conserver jusqu'à notre retour et de toute manière à cette température la saison des sucres devrait finir vite, les érables faire leurs bourgeons et arrêter de couler. C'est donc maintenant ou jamais, prendre tout ce que l'on peut. Nous ferons le point après. Pas le temps, ni surtout le courage, de prendre des photos.

Verdict en ce dimanche matin : Depuis le début de cette saison des sucres nous avions produit 6.5L cette fin de semaine nous en avons produit 4.5L c'est donc un total de 11L soit notre meilleure année à ce jour ! L'année dernière nous en avions fait 8L et la précédente 10L il est vrai toutefois que nous avons rajouté quelques chaudières supplémentaires. C'est très satisfaisant sourire mais je suis bien content que la saison se termine, car je commence à éprouver le besoin de souffler un peu.

Nous rentrons tard dimanche soir le temps de récupérer encore environ 40L d'eau d'érable que nous réfrigérons pour la finir la semaine prochaine ... Ouf !




  Jp 23 avril 2018   


Commenter
*(anti-spam) Entrez : sés@me dans la zone email ci-dessus.
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email