Spontané

Dimanche 15 juillet 2018



Vers 6h du matin comme tous les jours cet été quand nous sommes au chalet, je vais pelleter la terre, en remplir de pleines chaudières, que je vais déverser en brouette un peu plus loin. Je commence ainsi mes journées pendant trois heures. Je suis du matin, cela me convient, mais après je met la journée à m'en remettre. Aujourd'hui j'en fais un peu moins que d'habitude, il faut dire que c'est un jour spécial : Finale de la coupe du monde de soccer 2018 - France-Croatie. Au chalet nous n'avons plus la télévision depuis le passage au tout numérique, ni internet, ni réseau téléphonique. Il nous reste la radio, mais ils ne retransmettent pas les matchs en direct, donnant tout au plus, épisodiquement, les résultats.

9h Je prends ma douche, il fait déjà bien chaud et le soleil brille. 10h Nous prenons la route direction Maniwaki (la plus proche petite ville entourée de réserves autochtones) nous avons notre plan B le MacDo qui devrait retransmettre le match et un plan A : Un bar restaurant qui organise des concerts toutes les semaines et qui devrait également retransmettre le match du moins nous l'espérons. 10h45 Nous trouvons la place, et une table libre bien que nous n'ayions pas réservé. Le plan A va faire l'affaire sourire. C'est le typique bar à hockey canadien. Des téléviseurs judicieusement placées aux murs partout, ou que l'on soit assit on en voit une en face. Elles retransmettent toutes le match, le son en anglais est très bas pour ne déranger personne. C'est vraiment idéal. La carte est totalement canadienne, il faut dire qu'ici on est dans le vrai Québec profond celui des campagnes en montagne. Je commande un petit déjeuner classique : saucisses au sirop d'érable, bacon, tranche de porc, fèves aux lard et petites patates sautées, creton et œufs au plat tournés, toast rôtis beurré. Difficile de faire plus canadien, Chantal y arrive quand même en commandant la poutine spéciale de l'endroit, dont elle-même ne viendra pas à bout. Je suis fébrile.

11h le match commence dans indifférence générale, sans que l'on monte le son. Pourtant en ce dimanche midi, le restaurant est pour ainsi dire plein et les tables vides rares. Il y a de tout, des gars de la construction venu se restaurer, des groupes de jeunes en bande en sorties et c'est vrai que les distractions doivent être plutôt rares par icitte. Des familles, des gens seuls, des couples. Les serveuses s'activent efficacement et très gentiment comme toujours. 1-0 Pour la France ça commence vraiment bien ! Je me fais la réflexion que pendant un match de hockey, l'ambiance doit être bien différente, les cris fuser à chaque but, chaque faute, la salle gronder, etc... La tout le monde mange et papote, je suis le seul à regarder mon écran, tenant Chantal informé du score alors qu'Elle se connecte au wifi de l'endroit pour mettre ses affaires à jour, tout en profitant de chaque but. La serveuse venant bien gracieusement remplir notre tasse de café à chaque fois qu'on la vide. 1-1, 2-1, 3-1, 4-1, 4-2. La France est championne du monde ! C'est grandiose et historique ! Il est temps de rentrer profiter de cette belle journée d'été. Dans le restaurant je demeure persuadé que tout ces bonnes gens l'apprendront ce soir en écoutant les nouvelles clin d'oeil Et voilà, c'était la finale de la coupe du monde de soccer 2018 : La France chanpionne du monde, par Jp en direct de Maniwaki sourire




  Jp 22 juillet 2018   


Commenter

23 juillet 2018 à 12:57 de BernArd
Heureusement remplacé par l'affaire bénalla... PTDR... j'suis peu voire pas du tout fouteux, surtout lorsque je vois le goal agir avec arrogance... Belle journée Ensoleillée, à Vous les Amies, Amis sourire

Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flux rss