Zoom

Ecouter

Plein cœur de l'été


C'est l'été et il est très beau. Certainement un des plus beaux que j'ai vécu au Canada. Chaud et ciel bleu la plupart du temps. En juillet nous avons été passé une nuitée dans un spa sur le bord d'un ruisseau. Une nuitée à Toronto, lors d'un déplacement administratif au consulat français pour renouveler ma carte d'identité. Choc de la réalité des centres ville pauvres, la vraie vie. Comme nous sommes un peu en avance, la porte du consulat est fermée et nous commençons à discuter avec un jeune homme d'une trentaine d'année qui attend avec nous. C'est drôle j'ai l'impression d'être avec mon fils, il est sur Montréal depuis 3 ans et a du venir en urgence ici faire refaire son passeport pour être à temps à New-York avec sa petite amie pour fêter leur anniversaire, c'est une très belle histoire. Nous haussons les épaules dans un bel ensemble, consensuel et multi-générationnel, après un regard dépité face au portrait consulaire de Macron qui trône sur un des murs de la salle d'attente. Quelques fins de semaine en pleine nature au chalet. Pour le reste nous nous sommes occupé à réorganiser notre espace de vie sur tous les étages, ce qui nous a bien occupé et m'occupe encore. Je fourmille de projets, comme toujours il faut gérer les priorités en fonction de ses propres critères et du bien être de notre petite communauté. Tout se passe en définitive pour le mieux, dans le meilleur des mondes. Sous l'impulsion de Chantal j'ai ajouté quelques étagères dans mon bureau. Certes je savais ou était chaque chose (enfin plus ou moins) mais cela faisait plusieurs années que tout s'empilait en strates, au point que c'était plus proche de la forêt vierge, que d'un classement ordonné et immaculé. Mais grâce aux étagères on y vient sourire

Tout paradis comporte souvent son petit lot d'enfer, tout ne fut pas si rose. Principalement une bonne semaine le dos bloqué, je finis tout juste de m'en remettre. Ça doit bien faire la 3ième fois cette année, Certes ça finit toujours par passer, mais c'est extrêmement douloureux. Au point qu'un gentil jeune, qui passait dans la rue, me propose de m'aider alors que j'agonise à tenter de me baisser pour attraper les bacs de recyclages et rentrer les poubelles. Aide spontanée fort utile au demeurant et très appréciée. Tant que nous restons attentif aux autres, il y a de l'espoir. Vivre au Canada est exigeant physiquement et je n'ai pas ménagé ma peine depuis 13 ans, l'approche de la soixantaine et la répétition et multiplication des problèmes, dos, épaules, dent ... me pousse à me remettre en question : Il est temps de me ménager d'avantage et de me consacrer exclusivement aux entretiens basiques, ce qui est déjà pas si mal. Entre pelletage de la neige l'hiver, tonte et ramassage de feuille le reste du temps, sans parler du ménage de la maisonnée et un peu de cuisine. Cette année pas de grands chantiers, tant à Ottawa qu'au chalet. Un été sans travaux de force, c'est bien chouette finalement, bien plus détendu.

Les vacances de Chantal se terminent, bientôt le rush de la rentrée, les jours vont s'ordonner et rétrécir, mon dieu déjà.







◄ précédent  Jp 07 août 2019  suivant ►


Commenter

07 août 2019 à 14:39 de Moony
Je vais entrer dans une phase assez stressante au boulot dès vendredi, donc c'est le repos avant de se retrousser les manches. sourire

09 août 2019 à 13:26 de BernArd
Coucou les Amie, Ami sourire Vous avez proche de chez vous, une thérapeute Lise Bourbeau, qui a écrit un livre que j'ai depuis... bouh... des années, avec l'avantage d'avoir mis des mots, sur les maux... clin d oeil Ainsi, lorsque nous (tu vois... vous voyez... je m'inclus clin d oeil ) avons des douleurs au dos, rappelez-vous la phrase : j'en ai plein le dos !!! et là, nous avons tout gagné, car, notre corps, cet Ami fidèle, nous entend très bien, et "obéit" à nos "ordres"... Ainsi, tous nos maux, c'est nous qui les avons déclenchés... c'est pas "malin"... mais, nous pouvons nous rétablir tout aussi Bien ! Si vous souhaitez en savoir plus, car ce livre, comme les autres, doivent âtre une béquille, pour quelques temps, à éviter d'en être dépendant... "Être dans Le Juste milieu" comme le disent les Sages Asiatiques sourire Belles journées Ensoleillées, les Amie, Ami, ici, nous avons ce jour 40°C, à 18h25 !

09 août 2019 à 13:29 de BernArd
Oups, le nom du livre est : "Ton Corps te dit : Aimes Toi !" (entre parenthèses clin d oeil je viens de voir juste un p'tit signe... si, si... lapsus de mes doigts qui ont écrit Amies, au lieu de Aimes... non clin d oeil mais, c'est juste entre nous sourire )

Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flux rss