Zoom

Pratiquer

Clore son abonnement chez Bell


Monsieur, Madame

Veuillez trouver c-joint le terminal utilisé pour me connecter à vos services que je n'utilise plus. En vous remerciant de bien vouloir clore mon dossier chez vous dans les plus brefs délai et à date d’aujourd’hui samedi 9 novembre 2019.

Permettez moi de porter à votre attention les faits suivants : Ce samedi je me suis rendue au centre saint Laurent à votre magasin d’Ottawa afin de rendre mon matériel et de clore mon service avec vous. L'employé m'informant que la démarche à suivre était de contacter par téléphone le service qui s'occupait de cela, puis avec la preuve que le dossier était bien clôt, revenir mettre le matériel dans une boite et l’envoyer sans frais par Post Canada. J'ai à ce moment pensé que c'était un rien compliqué et qu'il aurait été plus simple que votre employé prenne mon colis et directement traite ma demande de désinscription sur son terminal. Il est vrai qu'il y a souvent des pervers inefficaces qui se chargent d’imposer et de mettre en place des procédures qui semblent n'avoir été dictées que par le désir d'ennuyer le monde. Toujours est-il que votre employé me désigna une place tout au fond du magasin équipé d'un téléphone afin de contacter vos services.

Je me suis donc exécutée et j'ai tenté ma chance. Je ne devais certainement pas être dans un bon jour du moins j'ose l’espérer, mais au bout de 20 minutes d'efforts infructueux me faisant à plusieurs reprises couper la ligne au nez. Je me suis permis d’interpeller votre employé, qui vaquait dans le magasin afin que nous trouvions une solution plus rapide à mon besoin. Bien mal m'en pris puisque celui-ci devant mon agacement, me menaça d’appeler la sécurité et n’accepta plus de m'adresser la parole ou de me répondre, et mon mari du intervenir afin d'élever le débat. Votre employé accepta alors de prendre lui même le téléphone et d'essayer de vous joindre, ce qui lui pris encore 10 bonnes minutes avant qu'il n'obtienne la ligne et nous tende le combiné, tout en conseillant à mon mari d'attendre d'avoir quelqu'un au bout du fils, puis d'aller poster la boite qu'il nous fourni avec un numéro d'identification. Nous avons ensuite patiemment et particulièrement mécontent attendu encore 30 minutes d'avoir quelqu'un en ligne avant de définitivement abandonner, ne souhaitant pas spécialement passer notre samedi dans votre succursale fort peu accueillante au demeurant.

Etre à Ottawa victime d'une telle agression sexiste m'a sidéré et j'ai encore du mal à en revenir et mon mari aussi d'ailleurs. Je ne vous félicite pas pour vos services.


◄ précédent  Jp, MoonShadow 11 novembre 2019  suivant ►


Commenter

11 novembre 2019 à 04:50 de BernArd
Oh, vous en avez aussi chez Vous !
Pétard, ils ont fait des nids de partout... ils sont aussi con... pétants qu'en Fr... !!!
La mondialisation de la couennerie est partout... triste
Courage MoonShadow sourire

12 novembre 2019 à 07:11 de Moony
Même si la lettre semble dure, ce que j'ai vécu a été bien pire. Le commis me pointe du doigt et me dit: toi, je ne te parle plus, maintenant je ferai affaires seulement avec monsieur. J'ai été sidérée ! et j'ai eu une pensée pour ces femmes ici ou ailleurs qui n'ont pas droit de s'exprimer. Qu'un commis d'une société d'affaires se permette de tels écarts avec la clientèle, m'a laissée bouche bée. Il n'y a que chez Bell que de tels gestes peuvent se produire. JP, essaie de trouver le post qu'on avait fait sur le charmant édifice-bunker qu'on a à environ 2 km de chez nous. Ils ont une mentalité spéciale chez Bell, ils ont eu le monopole de la téléphonie pendant des décennies, et je suis très contente qu'il y ait maintenant des alternatives pour les rayer définitivement.

12 novembre 2019 à 10:53 de BernArd
Un extrémiste en liberté... !
Pétard... il y a des situations où il est très difficile de rester calme... Grrrrr !!!
Pour avoir vécu la non-concurrence, la concurrence est "saine" lorsqu'elle est encadrée par des lois, pour éviter des dérives de toutes sortes...

13 novembre 2019 à 01:46 de Jp
http://jpgermain.ca/Jump/images/1701-Bell-01.jpg
et l'article la : http://jpgermain.ca/Jump/pages/1701-le-coffre-fort-de-bell.php

Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flux rss