Zoom

Pondéré

Les feuillages s'affolent


Alors que je rame opiniâtrement
C'est tempête dans les arbres de la rue
De branches en branches
Les écureuils mutins se poursuivent
Affolant les feuillages



◄ précédent  Jp 31 août 2022  suivant ►


Commenter
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flux rss