Resplendir

Sourire


Léger ensoleillé et grave
Les passants passent
Les pas s'empressent
S'enroulent les cycles
Seins posés une prose
Temps de pause
En duel mi-noir mi-bleu le ciel
Dense évidence une rencontre
Rayonne
Dansez pensées
Sous le soleil
Mon ombre
Elle
J'aime



   Jp 15 avril 2005   


Commenter
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flux rss