Possible

Sourire


Léger ensoleillé et grave
Les passants passent
Les pas s'empressent
S'enroulent les cycles
Seins posés une prose
Temps de pause
En duel mi-noir mi-bleu le ciel
Dense évidence une rencontre
Rayonne
Dansez pensées
Sous le soleil
Mon ombre
Elle
J'aime



◄ précédent   Jp 15 avril 2005   suivant ►


Commenter
Partager

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flux rss